Translate

vendredi 18 mai 2018

Lutte contre les idées noires




Ce modèle porte le nom si bien trouvé de Lutte contre les idées noires

Rien que le tricotage de l' objet en question aurait pu faire l' objet de toute une histoire : il faut quand-même jongler avec 5 pelotes !

Du coup je n' ai pas fait le Patronus parce que je ne me sentais pas l' intarsia, le fairisle  et les torsades tout ça à gérer en même temps en un seul projet...

J' ai plutôt choisi de faire un appliqué en papillon, c' est quand-même bien plus facile !



Et pour les 5 pelotes, ben...
Le premier jour tu fais un peu à l' arrache, en démêlant les enchevêtrements tous les de temps en temps.

Le deuxième jour tu apprends vite à te débrouiller avec des pots de yaourt de récup', et tu en gagnes, du temps !
Au moins, tes pelotons ne roulent plus sous le bureau.



Mais aussitôt tu t' angoisses, parce qu'il va falloir que tu poses de la vlieseline et ça sera une grande première pour toi.
Déjà, laquelle choisir ?

Et puis ça roule, ma poule. Tu finis par t' en sortir.
Et tu te retrouves avec un grimoire qui a presque déjà l' air vieux rapport à un accident de blocage, *(une broutille en collant la vlieseline jte raconterai un jour)* et surtout il faut que tu écrives une histoire dedans:

"-Il était une fois...



(tu croyais pas que ça allait s' arrêter ? Moi quand chui partie chui partie)


" -Il était une fois,
une humble tricoteuse, qui vivait tranquillette sa vie de tricoteuse.

Elle avait des aiguilles, elle avait un rocking-chair, elle avait un chat...

Elle avait surtout un énorme stash, coloré, épais, moelleux,  confortable,
qu'une gentille marraine-bonne-fée semblait remplir la nuit:

la tricoteuse avait beau s' acharner sans relâche sur ses aiguilles, jamais le stash ne diminuait...

Bref, c' était le bonheur.

" - Hou la la ! "  me dites-vous,  " Le Bonheur ??  Au début de l'histoire ??
Hou la la ça sent pas bon ! "

Et vous avez raison.
Un très beau jour de ce bonheur sans nuages, le mari de la tricoteuse vint la voir et lui dit:

Ça suffit maintenant !
J' ai décidé: nous partons.
Nous allons aller vivre sur un Papillon.

Comment, Prince charmant ?
Vous emmenez votre tricoteuse vivre aux Antilles, sous un horrible climat tropical ?

Mais c' est dramatique !
Que va-t'elle devenir ? Que va devenir le stash ?

Frénétique, la tricoteuse ne s' est pas laisser démonter.
Elle a tricoté plus encore de peur de ne plus pouvoir quand elle serait "là-bas".
Elle a essayé de finir le stock !

Mais il fallait bien se rendre à l' évidence:  c' était perdu d' avance.

Alors perdu pour perdu...

Elle s' est constitué un "petit stash de départ pour pays tropical" qui tient dans 2 cartons *(seulement)* de déménagement. Du coton, du lin, de la soie... vous savez ce que c' est.

Et elle a emballé amoureusement toutes ses petites pelotes, le chat et le rocking chair; et hop !

La voilà prête à sauter dans l' avion.

La suite de l'histoire est encore à écrire...
Qui peut savoir ce qu'il y aura dans ce petit carnet ??

Modèle: Lutte Contre les Idées Noires de La Pelote Vagabonde

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire