Translate

mardi 24 mai 2016

Mes premières chaussettes !

Et non !
Le dicton ment:
On ne s' en fout pas du tout de sa première paire  de chaussettes !!!

Elle reste gravée à tout jamais dans votre mémoire de tricoteuse;






Moi c' est Landmaus une tricopine du forum Tricotin qui m' a appris.
Avant, je n' aurais jamais eu l' idée !





Mais elle a créé une "méthode" qui permet de tricoter des chaussettes qui vont bien quels que soient le fil, les n° d' aiguilles et le point utilisés...

Alors j' ai testé, et ça marche !!!




Elle commence par les orteils: c' est ce qui permet d' obtenir la bonne largeur, celle qui tient bien votre pied et vous va.

Puis elle indique quand commencer le talon en fonction de votre longueur de pied et de la forme de talon choisie,





Ici; "le Talon Landmaus".

Et en fait, c' est tellement facile et ça monte si vite, que c' est très très gratifiant !


J' étais tellement fière de mes chaussettes que je n' ai même pas pris la peine de leur faire un bord de côtes et je les ai portées re-portées et re-re sans même rentrer les fils, jusqu' à ce que mort du fil s' ensuive...

Et depuis je construis toujours mes chaussettes comme ça même si je suis un patron,
car bien souvent je m' arrête à 56 mailles au lieu des 64 couramment utilisées; et 8 mailles d' écart, ça compte !

Par contre il me faut parfois ajouter quelques mailles au niveau du bord côtes, pour faire passer le pied. Rien de bien méchant.

Dans une pelote de 50 grammes que je paye entre 2 et 3 euros; je fais 1 paire de chaussettes (je les porte courtes) , ce qui ne revient pas très cher. Mais ce n' est pas pour le prix qu' on se fait des chaussettes: c' est pour le plaisir !

Ah qui n' a pas enfoui ses petits petons dans des chaussettes en pure laine tricotées avec amour ne sait pas ce qu' est le bonheur... 😇




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire